Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

L’achat local — 4 commentaires

  1. Cela a permis à l’époque des épiceries du coin et de quartier d’avoir une seconde vie à quelques différences prés tout de même.
    Ces commerces de proximité sont très utiles et répondent à un besoin et ils font partis de notre histoire

  2. Quand je suis arrivé sur la rue de Brébeuf il y a 39 ans, on comptait deux dépanneurs entre les rues Mont-Royal et Gilford. Comme le dit si bien Gabriel Deschambault, ces commerces ont disparu et ont été remplacés par des logements. Il y avait même deux petites épiceries sur la rue Gilford à proximité de mon domicile. Aujourd’hui, ces épiceries sont devenues, elles aussi, des logements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>