Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

Un conte de Noël — 5 commentaires

  1. Ce n’est pas la rue du Mont-Royal que j’ai connue, je l’ai connue en 1950 avec les tramways, beaucoup plus accueillante que présentement.

  2. Quand j’entends ces mots Kresge et Woolworth c’est de la musique à mes oreilles mais c’est aussi Larivière et Leblanc et Messier même ados nous avons été faire les fous en visitant le père Noël des souvenirs inoubliable hoho!

  3. Ce texte ressasse une foule de souvenirs de cette époque où tous les enfants se donnaient à la tâche de décorer le sapin de Noël sous la supervision des parents. Eh oui, quelle tristesse nous avions lorsque l’on avait le malheur d’échapper une boule. Le plus difficile était d’installer l’ange au sommet de l’arbre. Merci Gabriel de ce retour dans le temps.

  4. Que de souvenirs remuės, aussi bien visuels que tactiles! J’ai été en charge de décorer l’arbre de Noël pendant des décennies…C’était un grand plaisir de redécouvrir les boules colorées à chaque Noël dont certaines ayant appartenu à mes grands-parents. L’histoire s’écrit avec de petits détails!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>