Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

Livraisons à domicile …d’un autre temps — 6 commentaires

  1. Pour ce qui question de livraison à domicile, j’ai trois anecdotes là-dessus :
    La 1ere, concerne Lucien Prudomme qui allait porter la glace chez les gens avec sa voiture tirée par un cheval sur la rue Berri vers 1962.
    La 2e c’est chez Steinberg sur la rue Saint-Hubert coin Boucher, où avec ma petite voiture à 4 roue j’allais porter les sacs des madames chez eux pour environ 10 cents.
    Et la 3e c’est encore moi, qui allais porter les commandes pour l’épicerie Pelletier et Beauchamps en bicycle.

  2. Mon premier emploi à l’adolescence était livreur à bicyclette pour une pharmacie à N.D.G. Étrangement, mes souvenirs sont plutôt reliés à des événements vécus à l’intérieur du commerce qu’à mes activités de livraison. Un des employés était un ancien boxeur et il m’avait demandé de le frapper très fort au ventre. Son ventre était très dur et il m’avait expliqué que cela résultait de ses nombreux combats. Par après, pendant quelques semaines, je me donnais des coups aux ventres dans l’espoir de devenir aussi résistant que lui, mais cela n’a pas été très efficace. Je me rappelle aussi que le pharmacien m’avait demandé de ne pas traîner autour de la caisse lorsqu’il y avait des clientes parce que celles-ci seraient gênées de parler de produits d’hygiène féminine en ma présence (ceci se passait au début des années 60). Je ne me suis pas fait de gros muscles comme Gabriel puisque les sacs que je livrais étaient pas mal moins lourds que des caisses de 24…

  3. La photographie mettant en vedette un jeune livreur d’épicerie à vélo, provient de mes archives personnelles.
    Voyez la scène complète ici: http://www.flickr.com/photos/urbexplo/4386585816
    L’image du livreur à vélo est très appropriée donc c’est une bonne idée de ne rien changer toutefois, une mention serait appréciée.
    La « Petite histoire du Plateau » une excellente chronique!

    • J’avais « récolté » cette belle photo documentaire sur une page Facebook sans annotations. J’ai ici corrigé sous la photo l’origine de la source.
      Merci pour votre contribution.

    • Merci pour vos compliments, et pour ce qui concerne votre photo, Gabriel a bien noté la provenance de la source.

  4. Lire les souvenirs de Gabriel font ressurgir d’autres souvenirs de livraisons agréables et parfois désagréables sur la rue Fabre coin de Mont-Royal l y avait une maison de chambres avec des chambreurs ivres. La livraison de bières ne fait pas bon ménage et le plus agréable se sont les femmes en petite tenues qui viennent nous répondre. Oups! passons, et toutes ces odeurs de commerces salon de coiffure en particulier je me souviens surtout de l’atelier de fabrication de néons sur la rue Papineau près de Gilford sur un fond de cour vraiment hallucinant autres temps, autres meurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>