Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

L’histoire du lait dans le Plateau — 7 commentaires

  1. Je ne pourrais dire en quelle année exactement mais je sais que mon père né en 1916 me racontait avoir fait la livraison de lait sur la rue notre dame avec une voiture tiré par des chevaux .. Je suppose que ca devait être dans les années 30 ou 40. je me souviens toute jeune avoir vu des photos de son cheval.

  2. Me dirigeant vers la salle du Plateau pour un concert des Amis de l’Art, j’ai été frappé par un cheval tirant une voiture du laitier JJJoubert en traversant l’intersection Marie-Anne et Christophe-Colomb. Ayant été projeté au sol par la force du choc avec l’animal, le livreur a réussi à faire cabrer son animal pour me permettre de me rouler hors du danger de ses sabots. J’avais dix ans. N’étant pas blessé, j’avais caché l’incident à mes parents qui l’ont appris lorsque l’assureur de JJJoubert est venu sonné chez moi pour vérifier mon état de santé.

  3. Mon père à été livreur pour jjjoubert de 1945 à 1952 après quoi il s’est acheté une route chez Ferme St-Laurent jusqu’à sa retraite e 1986. Moi j’ai livré du lait pendant 40 ans et j’ai pris ma retraite en 2000. Aujourd’hui c’est mon fils qui à pris ma place avec plusieurs camions. J’ai travaillé avec mon père dans les année 50 avec un cheval et une voiture je me rappelle aussi des sleighs que l’on vois sur les photos.

  4. J’avais 11 ou 12 ans.
    J’étais en chemin pour le concert des Amis de l’Art à la salle du Plateau, au parc Lafontaine. Traversant l’intersection, je n’ai pas vu la voiture de la laiterie JJJoubert qui tournait Christophe-Colomb pour prendre la rue Marie-Anne.
    La cuisse du cheval m’a frappé à la tête et j’ai roulé sous le cheval. Heureusement, le laitier a cabré l’animal, me permettant de rouler hors de danger, La cuisse d’un cheval n’a rien de commun avec son filet mignon.
    Je n’ai rien dit à ma mère qui a appris l’incident lors de la visite de l’assureur.

  5. J’avais 11 12 ans quand Monsieur Laberge le laitier venait me chercher chez moi pour faire sa route avec lui et livrer du lait à ses clients rue Laurier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *